Faculté des Sciences de l’Éducation (FSED)

Présentation de la FSED

Dès sa création en 1992, la Faculté des Sciences de l’Education (FSED)  de l’Université Quisqueya (UniQ) a reçu pour mission de :

  • Promouvoir, à l’échelle nationale, les courants modernes, les méthodes novatrices et les pratiques pédagogiques adaptées, dans le domaine de l’éducation en Haïti ;
  • Former des cadres, décideurs et administrateurs ouverts aux idées nouvelles et attentifs aux différentes approches de résolution de problèmes ;
  • Former des enseignants qualifiés, performants et créatifs ;
  • Préparer des professionnels plurilingues en traduction et en interprétation consécutive et simultanée.

 

 

Depuis, forte de cette mission qui n’a cessé de se renforcer au fil du temps, la FSED s’est assignée un double rôle ; premièrement, celui de contribuer au relèvement de la qualité de l’éducation en Haïti, par la formation de cadres et d’enseignants dotés d’une vision nouvelle par rapport aux exigences de leurs tâches, ainsi que des habiletés que requièrent l’évolution des connaissances et les nouvelles tendances qui touchent plus ou moins profondément les systèmes éducatifs à travers le monde ; et deuxièmement, celui de permettre aux autres facultés de l’UniQ de répondre plus efficacement au besoin de formation générale de base des étudiants formés à l’UniQ, par la mise en place d’un corpus diversifié de cours en langues et lettres, philosophie, histoire, sociologie, méthodologie, études de genre, culture et arts etc, pour éviter la répétition de ces mêmes cours, au niveau des différentes facultés.

 

Pour traduire donc en actes  cette  mission, la FSED offre une variété de programmes de formation destinés à un large public, tout en tenant compte de la diversité des besoins exprimés. L’offre  qui s’adresse aussi bien aux jeunes fraîchement sortis de l’école secondaire qu’aux enseignants, autres agents en fonction, ainsi qu’aux professionnels de l’éducation, en général, s’articule  autour d’un ensemble d’objectifs spécifiques  donnant lieu à des programmes appropriés.

 

Programmes de certificat ou de mineur:

  • Pédagogie générale
  • Enseignement préscolaire-primaire
  • Enseignement de la physique et des mathématiques
  • Enseignement de la chimie et de la biologie
  • Enseignement du français et du créole
  • Enseignement des sciences sociales
  • Enseignement des langues vivantes
  • Administration scolaire
  • Langues et interprétariat avec trois options
  • Programmes de licence
  • Licence en enseignement préscolaire-primaire
  • Licence en enseignement secondaire
  • Licence spécialisée en sciences de l’éducation

Description et Objectifs des Programmes

Les programmes offerts par la FSED en sciences de l’éducation visent, bien entendu, la transmission de savoirs, mais aussi de compétences indispensables à l’exercice du métier d’enseignant et sont caractérisés par :

  • Une formation générale favorisant la maîtrise des deux langues officielles du pays et une sensibilisation aux  valeurs  culturelles de la  Caraïbe.
  • Une formation en pédagogie et en sciences du comportement.
  • Une formation disciplinaire doublée de compétences didactiques pour initier ou préparer les étudiants aux pratiques d’enseignement les plus efficaces
  • Une formation pratique, à travers les stages en milieu scolaire.
  • Une connaissance profonde du Curriculum de l’Ecole haïtienne.
  • Une formation en méthodologie du travail intellectuel pour la rédaction efficiente de divers types de textes, notamment les travaux de synthèse et le  Projet de Fin d’Etudes (PFE) qui constituent l’occasion  privilégiée  pour la démonstration de la maîtrise des savoirs et savoir-faire acquis.

 

Objectif I : Former des Scientifiques, chercheurs et enseignants-chercheurs, capables d’aborder les questions de fonds en éducation et de contribuer  à y apporter des réponses appropriées.

Durée des études : Quatre(4) ans ou huit (8) sessions  (Cycle long).

Diplôme proposéLicence en Sciences de l’Education.

 

Objectif IIFormer des Professionnels de l’Enseignement et des cadres pour l’animation et la gestion éclairée des établissements scolaires, notamment aux niveaux fondamental et secondaire.

Durée des études: quatre (4) ans ou huit (8) sessions (Cycle long).

Diplômes proposés :

_  Licence Spécialisée ou Licence d’Enseignement, combinant le Majeur en sciences de l’éducation à un Mineur dans un champ d’étude spécifique ;

_     Ce même diplôme change d’appellation quand il est obtenupar cumul de Certificats . On a alors la  Licence  Professionnelle en  Education (LPE)

 

Objectif III: Contribuer rapidement et de manière continue à l’amélioration de la qualité de l’éducation dans notre pays, en permettant aux enseignants et aux autres agents déjà sur le marché du travail de se qualifier progressivement.

Durée des études : deux (2) ans ou quatre (4) sessions (Cycle court).

Diplôme proposé : Certificat délivré dans le cadre du programme de Mineur. Le cumul de trois(3) certificats  peut, par décision du Conseil de la Faculté, donner droit à une licence professionnelle en éducation ; ce, conformément aux objectifs II et III qui visent globalement l’amélioration de la qualité des enseignants et des autres professionnels de l’éducation dans le pays.

 

Objectif IV : Produire une masse critique de Professionnels et Cadres  hautement qualifiés pour la  gestion d’institutions d’éducation et de formation, ainsi que de systèmes éducatifs.

Durée des études :   Deux (2) ans pour la Maîtrise et un (1) an pour les Masters

Diplôme proposés : Maîtrise en Sciences de l’Education avec option, ou Master spécialisé

 

D.-  Autres Services Offerts par la FSED

La Faculté des Sciences de l’Education compte également un Centre de Recherche en Education, le CERED, comprenant deux axes de recherche : qualité de l’éducation et innovation pédagogique ; un Institut de langues ouvert au grand public. Elle travaille également à la mise en œuvre, à partir du premier  trimestre de l’année 2014, d’un Centre de Formation Continue et Innovante (CFCI), dans un partenariat international qui engage plusieurs institutions.

d1)    De la Propédeutique à la FSED

On constate, depuis quelque temps, de la part des étudiants qui nous arrivent du baccalauréat, d’énormes faiblesses dans les matières de base ; ce qui rend de plus en plus difficile leur adaptation aux exigences des études universitaires et affecte  leur performance académique.

Pour palier les difficultés rencontrées à ce niveau et compte tenu des piètres résultats enregistrés aux examens d’admission à l’UniQ, au cours de ces dernières années, la Faculté des Sciences de l’Education a institué, depuis la session de janvier 2012, une session préparatoire dite de propédeutique, dans le but de prendre en charge les étudiants ayant échoué à l’examen d’entrée, ainsi que ceux qui ont déposé une demande d’admission en tant qu’étudiants libres. Ces étudiants sont alors inscrits d’emblée comme étudiants de la FSED où ils recevront une préparation, dans des conditions plus favorables, à l’examen d’entrée, quelle que soit la faculté choisie.

A la fin de la session, et en fonction de leurs résultats aux examens de fin de session, ces postulants peuvent rejoindre la faculté de leur choix pour passer l’examen d’admission  ou rester définitivement à la FSED pour poursuivre leurs études.

Il convient de signaler que ce programme de propédeutique qui peut s’étendre sur deux (2) sessions au plus, a permis d’injecter dans la faculté, en moyenne quatre-vingt nouveaux étudiants, à chaque session ; soient cent soixante annuellement. Ces étudiants sont certes, pour la plupart (90% environ), en transit mais le programme est permanent.

En terme de contenu, l’étudiant inscrit en propédeutique aura :

·        Trois (3) cours de formation générale (FGB) de base totalisant dix(10) crédits, en l’occurrence, français de base, analyse de texte et mathématiques;

·        Un (1) cours d’introduction au travail intellectuel de trois (3) crédits entrant dans la formation de base de l’étudiant;

·        Un (1) ou deux (2) cours du cheminement établi pour la filière visée par l’étudiant et ne nécessitant pas de pré-requis, pour un total de six (6)crédits ;

·        Un  (1) cours d’anglais (ou espagnol) de base ou intermédiaire, selon le cas, valant trois (3) crédits.

 

E.- Débouchés

Le diplômé du programme de licence  ou de majeur en Sciences de l’Educationpeut faire carrière comme animateur pédagogique au niveau du préscolaire, comme enseignant dans les écoles primaires et fondamentales, les écoles secondaires, collèges et lycées. Il est aussi habilité à former des formateurs.

Le  diplômé du cycle court en administration scolaire peut exercer les fonctions de directeur d’école, d’administrateur scolaire et de superviseur administratif et pédagogique.

Le diplôme professionnel en langues et interprétariatpermet à son détenteur ou détentrice de faire carrière dans la traduction, l’interprétation et la rédaction à titre de : traducteur pigiste, interprète de conférence en consécutive et simultanée, correspondancier polyglotte et traducteur au niveau des organisations internationales et non gouvernementales, des ambassades et des consulats, des compagnies d’assurances, des agences de voyages et lignes aériennes, des complexes hôteliers, des agences de presse et des ministères.

 

F.- Sanction des Etudes

L’exigence d’un Projet de Fin d’Etudes (PFE), selon l’ancien  format, est abandonnée, sauf  pour les étudiants visant la licence en Sciences de l’Education, essentiellement tournée vers la recherche et la poursuite d’études supérieures (Maîtrise, Doctorat).

Conséquemment, des cours avec essai de synthèse sont introduits dans les différents cheminements. Cet exercice tient lieu d’évaluation cumulative et les notes allouées participent de l’évaluation finale pour l’octroi du diplôme. Les professeurs titulaires de ces cours seront étroitement impliqués dans ce processus, en vue d’en garantir le sérieux, la rigueur et l’efficacité. Pour les filières orientées vers l’enseignement, un rapport de stage peut être réclamé, en plus.

Le nombre d’essais de synthèse  (15 à 25 pages) est fixé, au total, à deux (2)  pour le Mineur, à quatre (4) pour le Majeur et à cinq (5) pour la Licence.

Pour le majeur, l’exercice de synthèse est exigible, à partir de la quatrième (4ème) session. Une synthèse finale, en fin de programme, complète cette évaluation-sanction, et les notes sont cumulatives. Au niveau du cycle court  (Programme de Mineurs), cette activité pédagogique est obligatoire aux troisième et quatrième sessions.